Les dispositifs technologiques et législatifs se multiplient pour contrer les effets délétères de la désinformation qui percole allègrement sur le Web social. Les médias classiques eux-mêmes dupliquent sans compter les opérations « fact-checking » pour endiguer les flux informationnels qui se prétendent plus vrais que vrais et qui cultivent la défiance populiste comme argument de séduction. Le danger est désormais clairement identifié. Mais n’oublie-t-on pas un peu vite que l’éducation au décryptage de l’information et de la communication est un axe encore trop minoré ?  lire la suite

Pin It on Pinterest

Share This